Rechercher
  • Ghislaine Blanchette

EN AMOUR, CONSERVEZ VOTRE COEUR D'ENFANT DANS L'ADULTE MATURE ET RESPONSABLE QUE VOUS ÊTES !

Mis à jour : 25 sept. 2019




Ne vous inquiétez pas, je ne veux pas dire que la vie amoureuse est un jeu d’enfant, ni un conte de princesse et de prince charmant.

Mon but est plutôt que vous vous posiez cette question: « Croyez-vous encore comme un enfant qui croit que tout est possible dans la vie et qu'il est prêt à tout faire pour parvenir à obtenir ce qu’il désire ? ».


LE COEUR D'UN ENFANT


Je ne vous apprends rien en vous disant que les enfants en général sont candides, spontanés, joyeux, amusants, enthousiasmes et vivent dans l’ici et maintenant. Instinctivement, ils sont à l’écoute de leur coeur et de leur petite voix intérieure car ils y sont connectés en permanence et ça, sans filtre.


Sans gêne, ni retenu, ils savent exprimer leurs besoins, ils insistent et tiennent bon. Même si ils démontrent du mécontentement lorsque ceux-ci ne sont pas comblés, ils finissent pas accepter et comprendre qu’ils ne peuvent pas tout obtenir et, pour eux, demain sera un autre jour.


Ils ont la capacité de remonter rapidement la pente. Leur peine, colère, détresse et désarroi momentanés sont vite dissipés. Ils sont aisément dans l’accueil de ce qui est, ils vivent dans l’instant présent.


Ils ne se sentent jamais dépourvus de moyens, ils ont en eux cette créativité innée. Ils s’adaptent facilement au changement parce qu'ils croient en eux, aux autres et au lendemain. Sans se soucier de leur futur, ni de tenter de revenir au passé et par le fait qu'ils sont connectés en direct avec leur moment présent, ils ne ressentent pas d'amertume et de rancoeur à ce qui fut, ni d’appréhendent à ce qui s’en vient. Ils ont cette confiance absolue en eux et à un avenir toujours à son meilleur.


Ils sont curieux de nature. Ils aiment apprendre, découvrir et explorer de nouveaux horizons. Ils chérissent la vie dans son ensemble parce qu’ils sont des Êtres vivants à part entière et ils vibrent à partir du coeur. En fait, ils ont et dégagent cette pureté dans l’âme.


Mais, il y a un grand MAIS…car avec les années, ces enfants perdent leur authenticité et cette symbiose avec eux-même parce qu’ils s’éloignent de leur coeur d’enfant jusqu'à s’en couper complètement.


POURQUOI LES ENFANTS SE COUPENT-ILS DE LEUR COEUR D'ENFANT ?


Le coeur de ces enfants a commencé à se meurtrir et à cesser de battre et de vivre le jour où leurs peurs, leurs manques et leur égo ont pris de la force en eux et du pouvoir sur leur vie.


Pour ne pas souffrir émotionnellement, ils se sont construits une carapace interne très épaisse qui les a coupé de leur coeur d’enfant. Ils sont devenus alors des petits Êtres méfiants, septiques, incrédules, distants, insensibles et sur leur garde à force de souffrir des besoins fondamentaux non comblés par leurs parents et leurs éducateurs.

Leur coeur d’enfant bien enfoui en eux fut remplacé par un personnage qu'ils ont créé eux-même pour se défendre de ce qui est le plus menaçant pour eux; l'amour et la reconnaissance des autres.


En se coupant de leur monde intérieur, ils ont donc mis à l’écart leur foi en eux et en leur vie en mettant leur vis au service des autres. Ces enfants, au coeur brisé et éteint, en sont très affectés. Ils ont perdu ainsi l’espoir de retrouver leur amour-propre, la confiance et leur valeur en croyant qu’ils ne méritent pas d’être nourris de ces besoins essentiels à la survie psychologique de l’être humain. Il s’ajoute de plus les influences de l’autorité par ce qu’elle est, fait, pense et croit ainsi de la société.


J’ai lu, à la mi-vingtaine, une phrase dans un livre qui m’a interpellé, malheureusement je ne me souviens plus de l’auteur, dont j’en fus inspirée lorsque j’éduquais mes enfants, elle cite ceci: « Les enfants semblent ne pas nous écouter, mais nous imitent ». Ce qui m’a permis, en présence de mes enfants, de faire énormément attention à mes paroles, gestes et attitudes envers moi-même, envers eux, leur père et les autres.


ÊTRE PARFAIT, ÇA N’EXISTE PAS.


Je vous le dis tout de suite, nous sommes des Êtres imparfaits et c’est parfait ainsi.

Les enfants dans leur naturel d'être ont cette capacité de ne pas se préoccuper si ils sont parfaits ou pas parce qu’ils s’aiment et s’acceptent tels qu’ils sont. Mais le jour qu’ils ressentent le doute en eux de l'amour et de la reconnaissance d'un de leurs parents ou les deux et que leur perception de ce doute devient pour ces enfants leur réalité, ils tombent dans la peur d'en manquer. Ce qui les amène dans l'attente que ce ou ces parent(s) viennent satisfaire cette profonde insécurité.


Par peur de déplaire, de décevoir, de faire une gaffe ou une erreur et par peur de se faire gronder, juger et rejeter par leurs parents, ils tentent de devenir « parfaits » à leurs yeux afin d’être aimés et reconnus par ceux-ci. Ou bien, pour certains enfants, ils deviennent des champions et parfaits à défier l’autorité par des mensonges et des comportements de fuite, d’évitement et de rébellion etc….C’est pour eux une autre façon d’attirer l'attention de leurs parents. Par contre, ces derniers sont autant contrôlés par leurs peurs et manques mais ils réagissent et se comportent différemment.


Ce bagage émotionnel et ces comportements défensifs que portent ces enfants, bien souvent inconscients et insoupçonnés, ils les transposent à l’âge adulte.

Combien d’adultes cherchent la perfection et la performance afin d’être parfaits aux yeux des autres dans le but de recevoir leur amour, leur reconnaissance, leur approbation afin de rehausser leur amour-propre, leur confiance, leur valeur et l’estime de soi ? En connaissez-vous? Moi je faisais partie de ce groupe de gens.


Mais le jour où j’ai ouvert la porte de mon coeur et d’une sensibilité à moi-même, cela m’a permis de faire face à l’égo, à mes peurs, à mes manques et à mon insécurité en relation et de ne plus leur donner du pouvoir sur ma propre vie et sur mon état d'être.


Alors à présent « plaire pour de ne pas décevoir les autres » n’a plus la même signification pour moi. J’aime encore plaire et faire plaisir aux autres, bien certainement, mais ce n’est plus pour les mêmes rasions.

Avant le but inconscient de l’enfant blessé en moi, était que les autres remplissent en moi ce vide intérieur. J’adoptais alors une fausse identité en cherchant à vouloir être parfaite à tous points de vue, jusqu’à me perdre dans les autres pour être aimée et reconnue par eux dont j'entretenais une attente infernale et souffrante.


C’est en retrouvant mon coeur d’enfant que j’ai appris à m’aimer et à m’accepter telle que je suis et à faire confiance en la personne que je suis dans sa pureté et son authenticité. Ce qui a rehaussé en moi l’amour, la confiance et l’estime de soi et m’a permis de sortir de l’attente que l’extérieur comble mes besoins.


J’ai donc acquis une autonomie affective qui m’a rendue libre d'être soi et apte à ME CHOISIR et à ME RESPONSABILISER en relation dans l’expression de mes besoins relationnels.


L’IMPACT SUR LES GENS EN COUPLE LORSQUE LEUR COEUR D’ENFANT EST BLESSÉ ET BIEN DISSIMULÉ EN EUX.


Ce coeur d’enfant, bien camouflé et écorché, apporte aux gens en couple une réaction défensive plus vive que dans des relations interpersonnelles dont celles-ci n’ont pas autant d’influence sur eux et sur leur vie.


C’est la relation amoureuse qui rejoint le plus la mémoire d'un rapport relationnel affectif vécu par le passé avec nos parents. Ce sont donc les mêmes peurs, manques et insécurité qui en sont sollicités, qui nous habitent et représentent une menace aux gens en couple. C’est à dire, par peur de perdre le pouvoir sur leur vie et leur liberté d’être en couple, par peur de déplaire, de décevoir, d’être rejetés, abandonnés et trahis par l’autre en amour, ces gens sont confrontés à des situations similaires vécues du passé qui font surgir en eux les mêmes émotions souffrantes. Par peur de revivre cette souffrance, ils se comportent défensivement de la même manière qu’ils se comportaient étant enfant avec l’autorité. Ce qui explique la source principale des causes de la majorité des conflits et chicanes en couple.


L’impact est lorsque que ces situations surviennent malgré eux de manière récurrente, et par réflexe, celles-ci réactivent leurs blessures d’enfance, soit l’abandon, le rejet, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Ce qui les amène à redresser plus fermement leur armure qui les défende de toute attaque provenant de l’autre.

Par un égo teinté d’insécurité, de peurs et de manques et qui a pris toute son amplitude, ils éprouvent donc une grande difficulté à s’aimer, aimer et à se faire aimer, à se comprendre, à bien communiquer, à s’entendre et à s’engager dans le but de collaborer à améliorer cette vie à deux, ou bien pour certaines personnes, elles s’oublient complètement pour l’autre jusqu’à épuisement.


Ces comportements défensifs les amènent à vivre un déséquilibre du «donner/recevoir». Un donne trop et l’autre pas assez, ce qui nourrit la discordance et la disharmonie en couple et fait souffrir davantage ces gens. Ils finissent par croire qu’ils ne s’aiment plus et s'éloignent l’un de l’autre au fil du temps jusqu’à mettre fin un jour à la relation.


COMMENT SE SORTIR DE CES COMPORTEMENTS DÉFENSIFS ASTREIGNANTS EN COUPLE?


Lorsqu’une situation se présentent en couple où vous sentez la vapeur monter en vous et vous êtes sur le point d’exploser, de vous enfuir ou de vous sentir coupable et responsable de cette situation, ne paniquez pas, c’est possible de renverser la vapeur.

  1. C’est de prendre du recul de l’un et de l’autre pour pouvoir se retrouver soi-même et ouvrir la porte de son coeur afin de se connecter à son mode intérieur.

  2. C’est de porter le regard sur soi de manière objective afin de mettre de la clarté dans son esprit en lien avec la situation vécue en couple sans tomber dans le jugement, ni dans la critique de soi et de l’autre.

  3. C’est de prendre conscience, en toute vulnérabilité et humilité, de vos peurs et vos manques en relation et d’accueillir ce qui est et ce que vous fait souffrir, même si cela fait très mal.

  4. Ce recueillement vous permet de faire face à ce qui vous fait souffrir et de toucher à votre vérité profonde pour pouvoir contacter vos besoins inassouvis dépendant de la situation.

  5. Ce qui vous dispose à maîtriser vos émotions et à récupérer votre pouvoir afin de vous sentir prêt à exprimer à l’autre vos besoins insatisfaits de manière convenable, mature et responsable.

Par l’expression à l’autre de ce qui vous fait souffrir en relation sans le mettre responsable de ce que vous portez en vous en blessures émotionnelles afin qu'il ne se sente pas menacé à nouveau et par votre honnêteté, sincérité et sensibilité, cette démarche intérieure vous aidera à rétablir un contact éclairé dans le couple à partir du coeur en soi de part et d'autre.


Par cette attitude constructive, vous gagnerez la réceptivité de l’autre par une écoute active et une compréhension de sa part qui favorise une entente préalable dans laquelle les deux en sortent gagnants et satisfaits. C’est ainsi que vous retrouverez la capacité de communiquer authentiquement au lieu de réagir défensivement.

Vous venez donc d'éteindre le feu à bon escient en évitant une guerre de pourvoir et il sera alors possible de regagner la foi en soi, en l’autre et en la relation amoureuse ainsi l'amour et le rapprochement dans le couple.


C’est à partir de la PLEINE CONSCIENCE de ce que vous êtes profondément, de votre mode de fonctionnement en relation avec soi et avec l’autre en couple, de votre pattern amoureux et de vos croyances limitantes qu’il sera possible de transformer votre vie amoureuse à son meilleur. Cette vie mérite d’être vécue à son plein potentiel pour tout ce qu’elle peut apporter en valeur ajoutée à sa propre vie.


Soyez conscient de ce qui vous limite à vivre une vie amoureuse épanouie, nourrissante, heureuse et satisfaisante et faites ce qu’il faut pour retrouver l’harmonie en relation avec soi et avec l’autre.


CONCLUSION: CE COEUR D'ENFANT VOUS ATTEND !


SERVEZ-VOUS DE VOTRE COEUR D'ENFANT, IL N'ATTEND QUE CELA POUR VOUS RENDRE HEUREUX ET SATISFAIT DANS VOTRE VIE !


Il ne sert à rien de rechercher la perfection dans une vie amoureuse car l’être humain est loin d’être parfait. C’est dans l’imperfection et dans nos différences que chacun apprenons, grandissions et évoluons davantage en couple.


Cependant, nous devons savoir baisser la garde, de faire revivre son coeur d’enfant et gérer ce qui se passe en soi pour pouvoir croire en soi, à l’autre et en la relation et avoir, tous les deux, la ferme intention de rendre cette vie en couple à son meilleur.


Que vous soyez célibataire ou en couple, rechercher et vivre une vie amoureuse uniquement à partir du rationnel, de l’égo, des peurs et des manques, cette vie à deux continuera à représenter une menace pour vous.


Mais en retrouvant votre coeur d’enfant, vous retrouvez ainsi votre liberté d’être et l'amour de soi. Ce qui vous propulse instinctivement à écouter votre coeur et de choisir consciemment et de vivre une vie amoureuse à partir de l'amour de soi et en cohérence avec qui vous êtes et avec une vision de vie à deux qui vous rejoint. Cette vie deviendra alors exponentielle au meilleur de soi, de l’autre et au bonheur d’être ensemble.


Invitez cet enfant à rejaillir en vous, vous avez tout à gagner en amour !

Votre vie en relation avec soi et avec l’autre sera perçue et vécue autrement à l’intérieur de l’adulte que vous êtes devenu. Par contre si au fil du temps vous persistez à conserver cette carapace et à nourrir vos peurs, manques et votre égo en couple, vous continuerez à croire que cette vie est compliquée à vivre parce que vous croyez que vous devez vous en défendre constamment. Cette résistance vous ampute d’une partie de vous la plus importante, la personne d’amour, profonde et intérieure que vous êtes.


Quand on y pense bien, nous sommes et avons tous cet enfant en soi dans un corps mais qui a tout simplement vieilli. La vie répond à nos désirs si nous savons être un bon joueur car cette joute est relatif à nos niveaux de connaissance de soi, de conscience, d’intelligence, d’amour de soi et de maturité acquise lors de nos expériences vécues jusqu’à ce jour.


Retrouvez en couple ce délice de vous aimer comme des enfants dans une candeur, une spontanéité et une vivacité.

Rendez cette vie à deux vivante en nourrissant la joie de vivre et ce plaisir d’être ensemble, l’enthousiasme, le bonheur, le rire et les folies du moment dans le goût à l’aventure, à la découverte et à la curiosité afin de tisser la complicité et le désir de poursuivre sa route ensemble en sautillant main dans la main comme des enfants.

Accédez à une vie d’authenticité, elle sera à la hauteur de vos attentes.


Sachez que lorsque vous savez écouter votre petite voix intérieure dans sa pureté exempte de peurs, manques et égo et lorsque que vous croyez en vous et en votre vie, tout devient possible! La vie désirée en amour s’ouvre à vous.


Je vous souhaite de tout coeur une belle continuité au désir d'une vie meilleure dans vos conquêtes amoureuses et dans votre vie en couple !


Amoureuse de la vie et de la relation,

Ghislaine :-) xx


Retrouvez-moi en conférence et en atelier !


69 vues

© 2019 Thérapeute en relation d'aide, conférencière, auteure. Politiques de confidentialité